dimanche 9 octobre 2016

Les soeurs sont-elles libres de fonctionner ?

Par Jon Zens


Source : http://www.searchingtogether.org/ et http://www.jonzens.com/

Une exploration des préoccupations de Paul en 1 Timothée 2:11-15

Dans l’histoire de l’Église, 1 Timothée 2:12 a été utilisé sans relâche comme une preuve pour régler de façon rapide et décisive le ministère des femmes dans les congrégations.


En 1987, l’Assemblée du pasteur Nancy Sehested a été mise hors de l’Association de Memphis des Églises baptistes du Sud, et 1 Tim.2:12 a été utilisé comme un élément clé à la base de cette décision.

En 2006, Sheri Klouda a été renvoyée du Southwestern Theological Seminary de Fort Worth au Texas. Elle enseignait l’hébreu au séminaire, mais – basé sur 1 Tim.2:12 – il a été conclu que les femmes ne devaient pas enseigner à des hommes.

Un examen honnête des preuves révèlera que l’utilisation traditionnelle de 1 Tim.2:12 pour réduire au silence les croyantes est sans fondement; et que cette interprétation a causé des dommages incalculables sur la santé du corps de Christ sur terre.

vendredi 7 octobre 2016

Le Rétablissement qui doit précéder le retour de Jésus-Christ

 (Éliane COLARD)
(Message donné en Guadeloupe le 30 Septembre 2016)


Plusieurs sentent qu’en tant qu’église on s’est éloigné de la pensée et de la volonté divine. Il existe beaucoup de littérature au sujet de ce que Dieu demande, au sujet de la façon dont les choses devraient être, on voit bien la distance qui sépare l’église actuelle des desseins de Dieu. 
 
Certains se lèvent avec la volonté de rétablir les choses comme elles étaient à l’origine. On veut rétablit les autels, les murs et nous voyons de plus en plus de mouvements dont les noms évoquent ces démarches : la source, le rocher, le fondement, la Muraille, ministère Néhémie, Esdras’Ministries, les rebatisseurs, les réformateurs, ministère de la restauration, église du réveil, ministère du rétablissement etc, etc..). Mais le fait que ces mouvements se multiplient montre une chose, c’est qu’au fil du temps on n’y est toujours pas parvenu.

Pourquoi ?