dimanche 21 février 2016

La Vallée d’Acor : ce lieu où Dieu transforme le malheur en Bénédictions !


Éliane COLARD Le 20/02/2016. 

 
C’est dans le livre de Josué, chapitre 7 versets 24 à 26, que nous entendons parler pour la première fois de la vallée d’Acor au tout début de la conquête de la terre promise. Il s’agit de l’épisode relatant le jugement divin tombé sur Acan et sa famille suite à sa désobéissance des prescriptions de Dieu concernant les biens trouvés dans la ville de Jéricho. Acor était un ravin proche de Jéricho. Le ravin évoque un gouffre, un trou où on tombe sans espoir de pouvoir en remonter. 
 
Acor signifie troubles, tourments et de fait, cette vallée était devenue à cette occasion, synonyme de malheur. C’est en cet endroit que Dieu avait frappé Acan d’un jugement de malédiction ;Dieu l’avait plongé dans le malheur et le trouble à cause de sa désobéissance concernant la prise de Jéricho : Josué 7/25 « Pourquoi nous as-tu troublés ? L’Éternel te troublera aujourd’hui ». Ce fut pour Acan et sa famille un lieu de tristesse et de malheurs, c’est d’ailleurs à cause de ce jugement de malheur tombé sur lui que le nom « Acor » fut donné à cette vallée. Pourtant à un moment Dieu va transformer cette vallée pour en faire un lieu de bénédiction : un lieu où la vigne devient prospère, un lieu de pâturages luxuriant pour ceux qui lui sont fidèles (Ésaïe 65/10) et enfin une porte ouverte sur l’espérance (Osée 2) comme on le verra plus loin.