lundi 19 janvier 2015

Visions du sablier et de la porte étroite

Par Eliane Colard

Je vous fais part d'une vision partagée lors du culte du 11 janvier 2015, joint à une autre vision reçue dans la prière durant la semaine suivante :
 

Vision du sablier
 

J’ai vu un sablier retourné et dont le contenu commençait à se déverser, puis parallèlement j’ai vu deux vannes qui étaient actionnées dans le même temps. À ce moment là, la vision s’est ouverte sur une sorte de plateforme où je pouvais voir deux grosses chutes d’eau contiguës mais séparées par quelque chose qui ressemblait à une étendue de terre descendant jusqu’en bas en suivant la trajectoire des deux chutes positionnées dans le même environnement. L’eau provenant respectivement des deux chutes s’écoulait en contrebas avec un débit très fort. 


A ce moment j’ai reçu en esprit que ce sablier représente un compte à rebours qui a commencé. Un compte à rebours pour le relâchement à grand débit de deux chutes dont les eaux proviennent de deux sources différentes : l’une est le torrent divin qui va relâcher avec plus de force des eaux du trône de Dieu, et l’autre est une source inférieure émanation de puissances spirituelles démoniaques des lieux célestes, il s’agit de la source d’iniquité et d’impiété qui va déverser plus que jamais sur la terre souillure sur souillure et injustice sur injustice. 

Je recevais que l’écoulement du sablier va marquer un temps différent qui va commencer et où l’ennemi va relâcher comme jamais auparavant et à fort débit un torrent de ténèbres et d’iniquités sur la terre; le débit est différent car jusque là il était mesuré, mais désormais les vannes de la source de l’impiété vont être grandes ouvertes. Le temps (symbolisé par le sablier) va arriver où plusieurs seront poussés à aller y boire sans jamais pouvoir être rassasiés c’est pourquoi ils deviendront de plus en plus injustes et iniques, et la présence en eux des eaux de cette source fera qu’ils deviendront eux-mêmes des vecteurs d’iniquité. 

Mais à coté il y a aussi cette autre chute d’eau dont les vannes seront actionnées dans le même temps pour lui permettre de donner tout son débit, le Seigneur me disait qu’en même temps que l’iniquité s'accroîtra par le relâchement des eaux de la source impure, Lui Il va déverser de façon abondante les eaux de Son torrent de grâce sur la terre pour permettre à ceux qui viendront y boire de tenir face au déversement du torrent d’iniquité qui sera relâché. Car c’est le moment où le peuple de Dieu aura besoin de recevoir en son sein toute la mesure de la grâce de Dieu contenue dans ce torrent pour pouvoir faire face au déferlement dans le monde de cette iniquité sans mesure. 

Le Seigneur nous encourage à aller boire à cette chute d’eaux vives pures et lumineuses qu’Il va relâcher c’est pourquoi j’ai vu s’ouvrir en grand les vannes des eaux vives provenant du torrent coulant de son Trône; elles étaient elles aussi actionnées en même temps. Nous devrons aller boire et boire sans cesse à cette chute d’eau provenant du torrent. C’est là que nous devrons nous tenir car c’est la source des justes et ces vannes vont s’ouvrir de façon exceptionnelle pour les justes, afin qu’ils puissent être constamment renouvelés pour demeurer dans la justice. 

C’est la source de justice de Dieu qui nous permettra de résister à la montée de l’iniquité dans le monde ; il nous faudra nous tenir sous ce torrent pour ne pas être souillés par l’iniquité qui arrive à grands jets. Il y avait une séparation entre les deux chutes de sorte que ceux qui se tiendront sous la chute provenant de la source de justice couverts par le torrent de la grâce ne soient pas éclaboussés par les flots d’iniquité qui s’échapperont de l’autre chute. Le sablier symbolise le temps où ceux qui sont justes vont pouvoir devenir encore plus justes au moment même où ceux qui se souillent seront encouragés à se souiller encore davantage. Et les deux chutes symbolisent les deux courants différents qui vont nourrir d’un côté ceux qui choisiront de se sanctifier et de l’autre ceux qui choisiront de se souiller . 


Vision de la porte étroite

La nuit de dimanche à lundi qui a suivi le partage de cette vision j’ai eu de grands combats au point que je n’ai pu dormir. Il me semblait que c’était en rapport avec ce temps du sablier et j’ai été poussée à prier par rapport à cette vision et la précédente parlant du pont de cordes, il me semblait qu’il y avait un enjeu spirituel. Et en prières j’ai reçu une autre vision qui me ramenait à une ancienne vision que j’avais déjà eue et partagée en 2003 à la fin du livre «De la désolation à la restauration» ; je voyais une personne postée à l’entrée d’une salle et qui d’une main retenait une porte qui allait se fermer et de l’autre faisait entrer des personnes une à une au travers de cette porte dont une petite ouverture était maintenue. 

Mais dans la vision de cette semaine je voyais cette personne faire entrer des gens un à un dans cette salle qui était comme un lieu de refuge pour rescapés. La porte était étroite je ne sais si c’est à cause de la lutte pour la maintenir ouverte alors qu’elle allait se fermer, mais les gens ne pouvaient passer que un à un tant elle était étroite et le chemin qu’il permettait semblait resserré. Et j’ai compris que la personne qui la maintenait ouverte en faisant entrer les rescapés représente ceux qui auront bu à la source de justice et qui ont la responsabilité d’aider à sauver de la perdition ceux qui sont poussés par aveuglement vers la source d’iniquité. 

Certains qui se sont égarés dans un premier temps vers les eaux impures de cette source d’iniquité répondront favorablement et se laisseront avertir et ce sont ceux que je voyais passer par cette porte étroite. Le Seigneur nous encourage à utiliser le temps du sablier pour faire cette œuvre d’intercession ; au moment où j’ai reçu cette autre vision le Seigneur m’a conduite à lire Éphésiens 5 / 11 à 17 et Romains 13/ 11 à 14. J’ai souvent été poussée à donner de la part du Seigneur des messages sur les temps qui arrivent, mais là, le Seigneur me montre que les temps sont là à la porte et ils sont très mauvais. 

Cependant ce temps symbolisé par le sablier n’est pas une fatalité nous devons le racheter en l’utilisant pour faire ce pour quoi nous sommes missionnés et faire bon usage de toutes les occasions que le Seigneur mettra devant nous.
 

Eliane Colard





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire