vendredi 18 avril 2014

La nature profonde de l'opposition à l'Evangile.


« Les hommes essayent de se persuader que les objections au Christianisme proviennent du doute. Les objections aux Christianisme proviennent plutôt de l’insubordination, de l’aversion contre l’obéissance, de la rébellion contre toute forme d’autorité. En conséquence, les hommes ont jusqu’ici brassé du vent en luttant contre les objections, parce qu’ils se sont battus intellectuellement avec le doute au lieu de se battre moralement contre la rébellion. »

-Soren Kierkegaard


Je comprends Kierkegaard et contrairement à ce que certains pensent je ne crois pas qu’il faille contextualiser ses paroles et les enfermer dans une vision locale et séculaire de ce penseur danois du XIX° siècle. Il défini au contraire l’un des grands principes de la propagation de la foi en Christ. Car le message de la Bonne Nouvelle est vrai en lui-même et son acceptation ne dépend donc pas des bonnes (ou mauvaises) manières du facteur qui vient amener au monde cette Lettre d’Amour que Dieu lui a écrit en Christ.