lundi 31 janvier 2011

Pluriel/Singulier

Un texte de Jon Zens publié le 2011/01/23 par tommya


En écoutant les enseignants de la Bible dans les églises et dans les médias, la plupart des gens ne se rendent bpas compte que le corps de Christ est absent de leur utilisation du Nouveau Testament. La majorité du temps, l’approche adoptée est individualiste – « comment le Christ peut-il m’aider à vivre la vie chrétienne? »  Pourtant, le Nouveau Testament n’a pas été écrit à des individus mais à des groupes de croyants dans différentes villes et régions.

Cela ne saute pas aux yeux dans les traductions en anglais, parce que le mot traduit en anglais par « you » peut en grec être au singulier ou au pluriel. Par exemple, le « vous » dans « Christ en vous, l’espérance de la gloire » est au pluriel, et parle du Corps du Christ. (1)

jeudi 27 janvier 2011

La situation actuelle des chrétiens iraniens


.Des nouvelles de nos frères d'Iran emprisonnés.

Fin novembre Marco a été transféré à la prison de Chiraz. Nous avons appris qu'il a été torturé. Par exemple, il a été ligoté et suspendu toute une journée, sans avoir la possibilité même de boire. Il a vécu 5 mois de tortures et de privations.

dimanche 23 janvier 2011

La Loi et « l'écoute de la foi »



« Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez » (Luc 8: 18.) 

Selon ces paroles mêmes du Christ, il existe donc une bonne et de mauvaises manières d'écouter... Voyons ensemble ce que la Bible peut nous apprendre sur ce sujet.

 « Le but du commandement, c’est une charité venant d’un coeur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sincère. Quelques–uns, s’étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours; ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment » (1 Tim. 1: 5-7.)

Par exemple, pour prendre le plus grand commandement, là où le Christ nous dit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu »; la plupart de nos oreilles déformées croient entendre : « TU DOIS aimer... ». Il y a là un glissement de sens qui est très symptomatique de la façon humaine de comprendre (en le déformant) le Texte Inspiré.

vendredi 21 janvier 2011

Victoire sur le péché.

(À tous ceux qui ont expérimenté, comme moi, notre incapacité naturelle à faire parfaitement le bien.)


On essaie, on fait des efforts, on s'épuise, mais on n'y arrive jamais complètement. Et devant ce triste constat, la Parole Biblique tire un bilan sans équivoque:

« L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra. » (Ez. 18: 4 et 20.)

« Maudit soit celui qui n’accomplit point les paroles de cette Loi, et qui ne les met point en pratique! » (Deut. 27: 26.)

« quiconque observe toute la Loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. » -(Jacques 2: 10.)

Nous savons que nul pécheur ne pourra tenir devant Dieu au Jour du Jugement. Il est donc important de régler ce problème avant ce moment sans appel, et c'est ce que propose l’Évangile.

jeudi 20 janvier 2011

Le bon usage de la loi.


« Le but du commandement, c’est l'amour qui vient d’un coeur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sans hypocrisie. Quelques–uns, s’en étant détournés, se sont égarés dans de vains discours; ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment. »
Nous n’ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage légitime, sachant bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, les impudiques, les infâmes, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, – conformément à l'Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, Évangile qui m’a été confié. » (1 Tim. 1: 1 à 11.)

Cet enseignement de l'apôtre Paul (même s'il est très peu connu et enseigné) est fondamental concernant l'usage et le but de la Loi mosaïque. Il est développé dans l'épitre aux Galates , ainsi que dans la lettre de Paul aux Romains et nous allons essayer d'en extraire la dynamique nécessaire pour nous aujourd'hui.

La fonction de la Loi.

Dans la médecine moderne, il existe des batteries de tests qui aident à diagnostiquer les parties du corps qui sont lésées après un accident, une maladie invalidante ou une grossesse à problèmes. Ces tests consistent la plupart du temps en des ordres précis ou des sollicitations, qui permettent de constater les incapacités ainsi que leurs origines cérébrales et/ou mécaniques. Ces moyens ne soignent pas, mais ils sont un outil indispensable pour mettre en place les thérapies qui permettront de sortir du handicap.

mardi 18 janvier 2011

Des pères qui ont lâché prise..

Deux histoires authentiques :

Bill McCartney est l´ancien entraîneur de l´équipe de football de l´université du Colorado. Il raconte ce qu´un éditeur de cartes de voeux lui a raconté : Il avait proposé des cartes de voeux gratuites pour la fête des mères à une maison d´arrêt. Les détenus n´avaient qu´à signer et adresser leur cartes. Le succès fut tel que l´éditeur se trouva en rupture de stock et dut se réapprovisionner rapidement de nombreuses boîtes supplémentaires. Encouragés, les dirigeants de la société décidèrent de renouveler l´opération à l´occasion de la fête des pères. Un mot fut envoyé aux prisonniers pour leur indiquer que la procédure serait la même. Mais, cette fois, pas une seule personne ne se manifesta pour envoyer une carte à son père.

Et puis une autre, le témoignage d´une jeune fille devenue adulte qui parle de son père :

Je me souviens du jour où mon père est parti. Il s´est agenouillé, m´a embrassé et a pleuré. La petite robe d´une enfant de cinq ans ne pouvait me protéger des frissons qui m´ont envahie. N´allais-je plus jamais ressentir le doux chatouillis du bout de ses moustaches ? Ses bras qui semblaient si forts, allaient-ils s´en aller pour toujours ?

dimanche 2 janvier 2011

Conversion de François Coillard, missionnaire au Zambèze.


Un appel à la conversion

Notre bon pasteur, M. Guiral, visita Foëcy. De grand matin j'étais dans sa chambre, lui ouvrant mon cœur. J'étais malheureux. Les intentions de ma protectrice étaient bonnes, mais la discipline était rude et sévère; je travaillais comme un esclave et n'avais jamais un moment à moi; car, même les jours de pluie, il y avait des graines à écosser, des paillassons à fabriquer et que sais-je? M. Guiral m'avertit que, mon instruction religieuse étant terminée, je ferais à Pentecôte ma première communion et que, pour cette occasion-là, il obtiendrait que mes maîtres me laissassent aller à Asnières, Je bondis de joie à la pensée de revoir ma bonne mère.

Vers ce temps-là, une grande dame, Mme André-Walther, arriva de Paris. Elle était la mère de la baronne de N. Elle avait avec elle une autre fille qu'on appelait Mlle Gabrielle et qui, comme Mlle Isabelle, paraissait très bonne et très aimable. Un jour, cette grande dame et Mlle Gabrielle étaient assises sur le perron. Je passai, la dame m'appela, me fit asseoir et commença à me parler de ma mère, et à me faire toutes sortes de questions sur la manière dont j'employais mon temps. Elle me dit qu'elle avait appris que je devais faire ma première communion et elle voulait savoir si j'étais converti.

samedi 1 janvier 2011

La vision de la vague



Il y a quelques années (vers 2005), j’ai eu une vision. Je n'ai pas l’habitude d’en avoir. Mais celle-ci m’a profondément marquée.

Dans ma vision, je me trouvais au bord de la mer. Et j’ai entendu une voix qui criait : « attention à la vague !» J’ai regardé au loin, vers le large et j’ai vu une vague immense, qui s’étendait sur tout l’horizon, de plusieurs centaines de mètres de haut, très sombre et qui s’approchait vers le rivage. Un tsunami puissance 100 ! J’ai aussitôt compris qu’elle allait faire d’énormes dégâts et tout emporter sur son passage. Je n’avais pas peur, mais j’observais, lorsqu’une pensée m’est venue : « il faut prévenir ceux que tu connais, pour qu’ils se tiennent en haut, sur la montagne, afin de ne pas être emportés !» Je tendais la main pour saisir mon téléphone portable lorsque je me suis réveillé.

Une grande vague d’épreuves arrive sur notre monde pécheur, qui va tout emporter sur son passage! Et pour ne pas être emmenés avec les débris, nous devons être établis sur les hauteurs, dans les lieux célestes en Christ.