mardi 30 novembre 2010

Seigneur, montre-moi ma poutre..

.
Ne jugez point

Le septième chapitre de l’évangile de Matthieu pourrait s’intituler ‘Les relations chrétiennes’ puisque son enseignement porte sur les relations que le chrétien entretient avec divers groupes d’individus. Le premier groupe de personnes dont Jésus fait mention concerne les frères et sœurs en Christ. Voici ce que nous lisons en Matthieu 7.1-5.

'' Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.''

Une mise en garde contre le jugement téméraire : ‘Ne jugez pas les autres.’

Il lisait avec sa langue !

.

'' Bienheureux celui qui lit et ceux qui écoutent les paroles de la prophétie, et qui gardent ce qui y est écrit.'' ( Apocalypse 1: 3 )

'' Tes paroles ont été pour moi… la joie de mon cœur.'' ( Jérémie 15 :16 )

Un chrétien raconte sa visite à un vieillard aveugle, sans mains et à moitié paralysé :

Tout autour de lui étaient éparpillées des feuilles de carton percées de petits trous : c'était sa Bible en Braille. Le vieil homme me raconta l'accident qui l'avait handicapé de la sorte, puis il poursuivit :

- L'avenir me semblait sans espoir quand, un jour, Jésus Christ m'a rencontré. Il est devenu mon Sauveur. Il m'a rendu la sérénité. En moi s'est éveillé le désir de lire la Parole de Dieu pour mieux le connaître.

dimanche 21 novembre 2010

La simplicité


Pasteur Web

L'homme sage, l'Ecclésiaste, a beaucoup réfléchi sur la valeur de la vie, du temps et bien d'autres choses et  il énonce une vérité à laquelle nous ferions bien de prêter attention : 

Voici la seule chose que j’ai comprise : Dieu a fait les êtres humains simples et droits, mais ceux–ci ont tout compliqué. Ecclésiaste 7:29

Nous sommes très éloignés de la nature de l'homme que Dieu a créé au commencement et nous oublions trop vite que le péché a déformé l'esprit, la mentalité et la façon de penser des êtres humains. L'apôtre Paul rappelle avec justesse l'origine de cet état d'esprit : 

Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. 2 Corinthiens 11:3
Il y a une séduction qui consiste à tordre le sens de ce que Dieu a dit, qui entraîne dans des raisonnements contraires à la parole simple du Seigneur.
Il est facile de se détourner de "la simplicité à l'égard de Christ", de sa pensée, de sa parole, de ses instructions, de sa doctrine, de sa manière de vivre, de sa nature.

dimanche 14 novembre 2010

Le Passage obligé.



Les Écrits Bibliques ont été inspirés par Dieu. « La loi et les prophètes » ont été écrits pour nous servir de « types », de schémas. C'est ainsi que nous pouvons comprendre que le plan de Dieu est écrit d'avance dans les Écrits Inspirés que nous appelons la Bible. Selon ce que nous en dit Paul:

« Ces choses leur sont arrivées pour servir de types, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à l'accomplissement des âges » (1 Cor. 10: 11.).

A la lecture de cette explication, nous comprenons que l'Ancien Testament nous apporte l'annonce du projet de Dieu pour l'humanité. Car, comme le rappellent les paroles de Pierre, « c’est poussés par le Saint–Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2 Pierre 1: 21.). C'est ce qui explique cette déclaration de Jésus:

« Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. » (Mat. 5: 18.)

On ne détruit jamais les plans d'un édifice. Même lorsque tout est construit, on les garde dans les archives, comme référence. C'est ce qui explique pourquoi les Saintes Lettres ont échappées à la destruction des hommes incrédules. Elles sont les plants officiels du Créateur de l'univers et Il a la puissance de les garder, afin qu'elles servent de témoignage.

jeudi 11 novembre 2010

Iran : l'USCIRF demande la libération sans délais de Youcef Nadarkhani

29 Octobre 2010 : l’USCIRF (Commission Américaine sur la Liberté Religieuse Internationale) interpelle en urgence l’administration Obama afin qu’elle demande la libération d’un pasteur qui risque la peine de mort en Iran, pour apostasie.

 

Pour une libération immédiate.

 

Washington : La Commission Américaine sur la liberté Religieuse internationale (USCIRF) exprime sa vive inquiétude concernant l’avenir d’un pasteur chrétien, emprisonné depuis plus d’un an, et actuellement sous la menace d’une exécution capitale pour apostasie. L’URSCIF interpelle dans l’urgence l’administration Obama, afin qu’elle fasse pression pour sa libération immédiate et inconditionnelle.

mercredi 10 novembre 2010

En Iran, pour les chrétiens c'est pire que pour les dissidents politiques

Le tribunal révolutionnaire de Chiraz a décidé de prolonger de deux mois la garde à vue du pasteur Behrouz Khanjani, a annoncé samedi, son avocat maître Taravatrouy.

Selon l’avocat, à quelques exceptions près, la situation du pasteur Khanjani serait pire que celle des dissidents politiques dont le dossier trouve une réponse judiciaire pendant les deux mois de garde à vue.

jeudi 4 novembre 2010

L'enseignement fondamental de la Réformation


Geoffrey J. Paxton 

Un des aspects les plus remarquables de la Réformation du seizième siècle, c'est l'unité des Réformateurs sur l'article de la justification par la foi seule. En désaccord sur bien des points doctrinaux, ils sont unis sur leur compréhension de la justification. Dans son ouvrage classique, The Doctrine of Justification, James Buchanan écrit : « Il y a peu de choses dans l'histoire de l'Église de plus remarquable que l'unité des Réformateurs sur le sujet de la justification devant Dieu » (1). Buchanan attribue ce fait « à une abondante effusion du Saint-Esprit, qui tout en convainquant les hommes de péché, illumine leur esprit par la connaissance d'un Sauveur pleinement suffisant » (2). James Orr pour sa part, refuse d'attribuer au hasard cette compréhension simultanée de la justification (3).

mercredi 3 novembre 2010

La « Bonne confession » de Faber

par A. W. Tozer
Il y a quelques années, j'ai découvert un témoignage chrétien dont la simple beauté est difficilement égalée dans toute notre littérature religieuse. Cette confession lyrique est celle de Frédéric W. Faber, l'auteur de « La foi de nos pères, » « Il y a une largesse dans la miséricorde de Dieu, » « Jésus! Jésus! Cher Seigneur » et d'un grand nombre d'autres hymnes bien aimés. C'est à peu près la combinaison la plus parfaite de dignité restreinte et de joyeux abandon qui puisse se trouver dans la littérature évangélique. Sa place serait aussi appropriée dans l'étude silencieuse du mystique que dans le tabernacle rudimentaire de la réunion de camp. 

Pétition en faveur de nos frères iraniens.



Une pétition a été lancée par les églises allemandes pour la mise en liberté des personnes suivantes: pasteur Youcef Nadarkhani et le pasteur Behrouz Sadegh afin qu'elles soient relâchées. 

Je l'ai un peu retouchée pour la faire correspondre au contexte francophone et j'ai rajouté quelques infos concernant les autres chrétiens iraniens qui avaient été emprisonnés en même temps que ces deux pasteurs et qui sont maintenant remis en liberté dans l'attente de leurs procès.

Exemple de lettre que vous pouvez imprimer, signer et envoyer à l'ambassade de votre pays:

lundi 1 novembre 2010

L'abus des Écritures

 par A. W. Tozer

Usage interne ou externe des Textes Inspirés?

De tous les livres au monde, celui qui est le plus souvent cité, le plus souvent incompris et le plus souvent mal appliqué est la Bible. Cet abus des Ecritures trouve sa source dans la notion erronée que tout ce qui est écrit dans la Bible s'applique sans discrimination à tout le monde. C'est là une grande erreur -- aucune personne attentive ne devrait se laisser tromper. La Parole de Dieu ne s'adresse qu'à certaines personnes - c'est à dire, à ceux qui se tiennent dans une relation toute particulière avec Lui, à savoir sous les termes de la rédemption.