mardi 31 août 2010

La plume

.
Il faut parfois si peu de choses
pour ensoleiller nos grisailles :
des riens, des pas-grand-choses,
un regard ami, un sourire canaille.

C'était un matin sans courage
où les gestes sont lents, traînants.
Le ciel obscurci ne fait plus son âge
et l'âme tire son linceul en gémissant.

jeudi 26 août 2010

Compassion sélective?

Chiffres et photos à l’épreuve de la réalité.

N.D. un chrétien du Sud de l’Iran raconte comment son intérêt pour la foi chrétienne a été exploité : « mon ami m’avait invité à participer à une réunion parce qu’un pasteur venu de Grande Bretagne devait y prêcher…à la fin de la prédication de cet homme au phénotype indien, je suis presque malgré moi plongé dans une baignoire dans les eaux du baptême. ‘Je ne comprends pas’ ai-je protesté, ‘tu le comprendras plus tard’ me répondit-on » La scène a été soigneusement filmée et l’homme enregistré en temps que chrétien… sans doute par anticipation.

jeudi 19 août 2010

Pierres, briques ou électrons libres?

"Il a paru bon au Saint-Esprit et à nous... ", Actes 15.28

"Ils se dirent l'un à l'autre: Faisons des briques et cuisons-les au feu! La brique leur servit de pierre..."

« Nous »

Cette petite phrase de l'unique concile apostolique donne les principes essentiels de l'action ecclésiale lesquelles n'ont pas été souvent respectées dans l'histoire de l'église. Bien souvent c'est un des deux éléments dissocié de l'autre qui caractérise les décisions dans l'église.

dimanche 8 août 2010

Heureux les persécutés ?

.
LA HUITIEME BEATITUDE
Jean-Pierre SCHNEIDER

« Heureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice, car le royaume des cieux est à eux » Matthieu 5.10

Cette béatitude termine l'énoncé de ce qui doit caractériser le vrai chrétien. La promesse de cette béatitude, qui boucle la série des béatitudes, est celle de la première béatitude. Mais si la promesse qu'elle contient est la même que celle de la première, elle ne décrit pas le chrétien à vrai dire, mais dit ce qui va lui arriver s'il en montre les caractéristiques, décrites précédemment.

Si la dernière béatitude rejoint la première par la promesse, c'est pour bien attester que le point important est d'être un citoyen du royaume des cieux.

De nouveau, Heureux ceux qui sont persécutés va à contresens de la pensée humaine normale. Quoi, heureux d'être persécuté? Cette béatitude est probablement la moins bien comprise, peut-être à cause de la phrase à cause de la justice.

mercredi 4 août 2010

Iran : répression accrue envers les minorités chrétiennes.


En périodes de vacance, l'Iran ne fait plus la « Une » des médias, mais les minorités chrétiennes autochtones continuent dans l'indifférence générale à subir les abus d'un pouvoir politico/religieux qui ne paraît pas s'embarrasser beaucoup de sa signature en bas de la déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen qu'il a pourtant ratifiée avec l'ensemble des autre pays membres de l'ONU.

En effet, depuis quelques temps, un groupement d'église iranien semble être la cible privilégiée des autorités iraniennes. « L'Église d'Iran » est un église autochtone ayant peu d'appuis à l'étranger et qui se développe beaucoup actuellement. Un grande majorité de ses membres étaient musulmans de naissance et sont devenus chrétiens à la suite de toute une réflexion personnelle. Or nous savons que sur ce point la tradition musulmane et ses textes sacrés sont en opposition complète avec la déclaration universelle des droits de l'homme dans son article 18, qui précise que « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion... » L'apostasie est punie de mort dans l'islam, comme le rappelait récemment un député afghan. Pour les responsables religieux iraniens, un « apostat » étant évidemment quelqu'un qui quitterait l'islam pour adhérer à une autre forme de pensée et de religion...

Depuis plusieurs mois, des responsables de « l'Église d'Iran » sont ainsi incarcéré pour avoir changé de religion. Je veux parler ici particulièrement d'une homme, le pasteur Youcef Nadarkhani, qui a été arrêté, ainsi que son épouse, Fatemeh Pasandideh (surnommée « soeur Tina »). La raison? Ils s'opposaient, à cause de leur foi chrétienne, à ce que leurs enfants reçoivent une éducation musulmane.

mardi 3 août 2010

Vidéo du film "Jésus" en plus de 550 langues

Le vidéo du film "Jésus" (tirée de l'évangile de Luc) est disponible en streaming sur le web dans plus de 550 langues différentes à cette adresse:

http://www.greatcom.org/french/video.htm

C'est un outil d'évangélisation facile à mettre en oeuvre, puisqu'il suffit d'indiquer ce lien et de cliquer en bas de la page sur "d'autres langues online" pour avoir accès à un éventail important de langues et de dialectes du monde entier. Ces vidéos annoncent l'évangile de façon intelligible à des gens qui ne maîtriseraient pas correctement notre langue.

Usez et abusez de cette possibilité de faire connaitre le Sauveur de monde !

.

dimanche 1 août 2010

La simplicité de Christ...

 
“L’Eternel-Dieu fit surgir du sol toute espèce d’arbres..  l’arbre de vie au milieu du jardin et ...l'arbre de la connaissance du bien et du mal” Genèse 2.9
 
L'arbre de vie semble plus proche des réalités terrestres du sol dont les êtres vivants ont été tirés que l'arbre de la connaissance du bien et du mal qui se détache et se distingue par sa sublime beauté. Que sont nos psaumes au thème pastoral face aux hymnes du paganisme, nos proverbes faces aux idées grecques?
 
Et pourtant...C'est souvent à travers ce qui nous semble simple et terrestre que Dieu s'adresse à nous pour nous donner la vie, pour nous introduire dans son intimité sublime. En vain portons-nous les regards nos regards vers des cieux en attendant des ovnis ou une connaissance extraordinaire, des révélations surnaturelles, «  tout prêt de toi est cette parole, dans ta bouche et dans ton cœur... », nous répète l’Écriture.

UN AVANT-GOUT DU CIEL

.
Un avant goût est une première impression, un aperçu que provoque l'évocation d'un évènement ou d'une sensation future. La Bible appelle cela un gage ; dans Ephésiens 1:14, il est écrit: « le gage de notre héritage ».

Cela signifie avoir un aperçu d'une chose avant de la recevoir intégralement. Notre héritage est Christ lui-même, et le Saint-Esprit nous emmène dans sa présence comme un avant-goût de ce que nous vivrons quand nous serons avec Lui comme son épouse. Nous nous réjouirons dans son amour et sa communion éternels.

Paul décrit ici le peuple de Dieu qui est scellé du Saint-Esprit (Ephésiens 1 :13). Il s'agit d'un peuple spécialement marqué par l'œuvre du Saint-Esprit qui a mis en eux un signe distinctif, une empreinte intérieure glorieuse, quelque chose de surnaturel qui les a transformés à jamais.

Ils ne sont plus des croyants ordinaires. Ils ne sont plus de « ce monde », depuis que leur affection est tournée vers les choses d'en haut et non plus sur celles de ce monde. Ils ne sont pas bouleversés par les évènements internationaux ; au contraire ils sont inébranlables. Ils ne sont plus tièdes ou sans enthousiasme. Au lieu de cela, le cœur crie nuit et jour, « Viens vite, Seigneur Jésus… »