dimanche 30 mai 2010

Dans quelle Alliance sommes-nous?


« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une Alliance Nouvelle… » (Jérémie 31.31.) « En disant: une Alliance Nouvelle, il a déclaré la première ancienne; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître » (Hébreux 8:13.)

Galates 4.22 à 29 : « Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre. Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse. Ces choses sont allégoriques; car ces femmes sont deux Alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar, - car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie, -et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants. Mais la Jérusalem d’en haut est libre,c’est notre mère; car il est écrit: Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point! Eclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée. Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse ».

lundi 24 mai 2010

L'Eglise iranienne entre lutte et compromis

par Sadegh Communauté


La police politique islamique multiplie arrestations et perquisitions dans les églises de maisons. Ainsi, deux semaines après l'arrestation du pasteur Behnam Irani un responsable de l'église de Karaj répondant au nom d'Amin Khaki a été arrêté le 9 mai dernier par la police politique du régime. Il avait auparavant plusieurs fois répondu à des convocations au cours desquels son engagement chrétien lui avait été reproché.
 
Cette nouvelle vague d'arrestations intervient alors que dans la province septentrional du Gilan, deux autres membres de l’Église d'Iran, à savoir, le pasteur Youcef Nadarkhani et M. Amin Khaki sont toujours en détention. Leur crime : avoir revendiqué leurs droits constitutionnels. Le pasteur Youcef Nadarkhani avait été arrêté pour avoir refusé que ses enfants reçoivent un enseignement islamique.

samedi 22 mai 2010

Ministères de délivrance et asservissement spirituel.

.par Bob DeWaay

"Or, il ne faut pas qu'un serviteur du Seigneur ait des querelles ; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience ; il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l'espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité, et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s'est emparé d'eux pour les soumettre à sa volonté" (2 Timothée 2 : 24-26).

En 1977, j'exerçais un ministère spécialisé dans la guérison intérieure et la délivrance. Les gens venaient de toute l'Amérique pour chercher à être libérés des voix qu'ils entendaient, de toutes sortes d'addictions, de traumatismes émotionnels produits par des blessures passées ou des abus qu'ils avaient dû subir, et de nombreux autres liens spirituels. A cette époque, notre ministère était considéré comme étant "à la pointe du progrès" dans le domaine du combat spirituel. Notre église était une communauté chrétienne où tout le monde pouvait venir

mardi 11 mai 2010

Christ dans mon coeur

ROMAINS (leçon n°9) - L'APPROCHE BIBLIQUE DES CHAPITRES 6,7 et 8

(Romains 6:1-8:39)

Par Ed Miller


Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre neuvième leçon sur cette merveilleuse épître aux Romains.

Prions:

Père, nous entrons dans Ta parole pour que Tu nous fasses la grâce de saisir le Seigneur Jésus d'une manière rafraichissante. Nous prions que Tu nous aides à Le voir Lui à travers le brouillard et que nous puissions saisir ce qu'il y a sur Ton coeur. Délivre-nous des simples faits froids, des idées des hommes et conduis-nous à mieux connaître le Seigneur. Nous Te remercions par avance de ce que Tu vas nous guider. Nous Te prions dans le nom de Jésus. Amen.

Nous sommes arrivés à la deuxième grande section de ce merveilleux livre. Il est important de nous remémorer que le livre de Romains ne traite pas du sujet du salut. Ce n'est pas, à proprement parlé, son message. Le livre de Romains nous montre le Seigneur Jésus comme notre Sauveur complet. Si vous lisez le livre de Romains les yeux fixés sur le salut, aussi grand et merveilleux soit-il, vous « raterez » Dieu. Vous allez manquer ce que Dieu a sur le coeur. De très nombreuses personnes se sont accoutumées à considérer, dans le livre de Romains, le salut comme une chose, comme quelque chose que Dieu nous donne en dehors de Christ. Cela devient alors un dogme, une doctrine ou juste un crédo. Le salut n'est certainement pas cela.

jeudi 6 mai 2010

Le regard Souverain du Sacrificateur



Dans le Livre de la Loi, nous est expliqué de manière symbolique et détaillée ce que le Christ accomplit pour l'Église. Les différents aspects de l'image du souverain sacrificateur sont une source d'enseignements concernant la fonction et l'oeuvre du Seigneur. L'auteur de l'épître aux Hébreux l'avait bien compris et nous en donne d'excellents exemples. Mais je voudrais mettre en lumière ici un aspect important concernant le regard qu'Il pose sur nous et les décrets qui peuvent en résulter.

« Lorsqu’il y aura sur un homme une plaie de lèpre, on l’amènera au sacrificateur. » (Lev. 13. 9.)

La lèpre était considérée par la Loi de Moïse comme une impureté suffisamment grave pour exclure de la communion fraternelle celui qui en était atteint. Sur le plan symbolique, la lèpre est une image du péché qui pourrit de façon incurable la vie des hommes. La fonction du souverain sacrificateur consistait à