samedi 27 février 2010

Le Règne du Don.

 
Comment les relations marchandes sont destinées à être bannies du Royaume de Dieu.

Pour clarifier ce qui va suivre, il est important de bien saisir le sens des mot grecs et hébreux que nous employons.

En grec, le mot « basileia » (152 fois dans le NT) signifie « pouvoir », « autorité établie », mais aussi « règne », « royaume ». Il a donné un verbe : « basileuo » qui signifie « régner », « exercer son autorité ». Nous pouvons ainsi comprendre que dans la plupart des passages connus où il est question du « royaume de Dieu », il est possible de traduire par « le règne de Dieu ».


Luc 9:2 « Il les envoya prêcher le royaume (basileia) de Dieu, et guérir les malades. » Peut donc se traduire aussi : « Il les envoya proclamer le Règne et l'Autorité de Dieu et (par conséquent) guérir les malades ».

« que ton règne (basileia) vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.... Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne(basileia), la puissance et la gloire. Amen! » (Mat. 6. 10 et 13.)

Dans le cadre de cette petite étude, nous n'allons aborder qu'un aspect de ce Règne (ou de ce Royaume), celui du Don. Et nous allons voir que ce principe divin qui « ne cherche pas son intérêt » (1 Cor. 13. 5.) s'oppose symétriquement à un principe charnel que j'appellerai « la relation marchande », le « donnant-donnant ».

 

dimanche 21 février 2010

Croyant, mais certainement pas naïf !

-->


Cela fait bien longtemps que je voulais rectifier une mauvaise apologie qui est faite de la naïveté chez les croyants. En effet, on entend souvent dire que si un chrétien aime totalement, comme un petit enfant, il avale forcément tous les bobards.

Je me rappelle il y a quelques années, une soeur en Christ qui au détour d'une conversation sur les blagues dans lesquelles il nous arrive de tomber le 1° avril, m'avait sorti avec une touchante ingénuité :

« Tu sais, je vis tellement profondément 1 Corinthiens 13, que je crois tout ce qu'on me dit, même les bobards et les mensonges. En effet il est écrit : «l'amour ne soupçonne point le mal » et aussi : « l'amour croit tout ». 

Et pour rajouter un tour de noeuds supplémentaire aux liens qu'elle avait déjà sur son intelligence,

mercredi 10 février 2010

Instrument de destruction et de vie

Frank Viola

Transformé à Son image

Le caractère de Christ est l'objet suprême de tous les rapports de l'Esprit avec nous dans nos vies. L'objet de toute expérience spirituelle est la présence de Christ en nous. Nous pouvons vraiment manquer ce que le Saint Esprit fait dans notre vie et mal comprendre une expérience si nous ne sommes pas clairs sur ce sujet. En saisissant cette réalité, nous pouvons éviter beaucoup de perte dans notre travail continu à suivre le Seigneur. Dans 2 Corinthiens 3:18, les écritures le disent de cette façon :

''Nous tous dont le visage découvert reflète la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, par l'Esprit du Seigneur.''

Notez les mots, « transformés en la même image, » « transformés à sa ressemblance par l'Esprit du Seigneur. » A chaque fois que l'Esprit de Dieu est à l'oeuvre dans nos vies, c'est exclusivement pour façonner en nous le caractère de Christ. C'est l'objet de toute l'énergie de l'Esprit, de Ses échanges et de Son travail. D'où, si un travail ne permet pas cela et que nous l'appelons le Saint Esprit, nous nous trompons. Aujourd'hui, il y a beaucoup de discussion sur la régénération, le renouveau et le réveil. Pourtant, ce que beaucoup appelle renouveau et régénération ne reflète que peu du caractère et de la nature de Jésus. Quand c'est le cas, ce n'est pas le travail de l'Esprit mais d'un substitut.

mardi 9 février 2010

Témoignage enregistré

« C'est pour moi une grande joie chaque fois que je peux dire et crier ce que Jésus a fait dans ma vie: des choses merveilleuses; et quand on chante la reconnaissance à Dieu, je me sens vraiment privilégié par rapport aux autres.

Quand j'étais jeune,  je voulais être prêtre et j'ai fait mes études dans un séminaire. Elève studieux, consciencieux, tout le monde me voyait prêtre et j'avais de gros problèmes : le problème du célibat. Célibataire, cela me pesait, j'ai fait une retraite et me plaçant devant Dieu, eh bien, j'ai réalisé que je ne pouvais pas faire un bon prêtre, et qu'il valait mieux faire un bon père de famille qu'un mauvais prêtre. J'ai donc quitté, résilié mon sursis, accompli mon service militaire. Et de retour de l'armée - j'étais orphelin de mère, mon père anticlérical - je me suis retrouvé seul dans la vie, et à cause de cette solitude, j'ai perdu la foi en Dieu, parce qu'on a tenté de me rattraper pour aller au séminaire, et j'avais décidé de quitter, alors j'ai perdu la foi en Dieu.

Voyez, j'ai fait l'erreur de mélanger les dieux et les hommes; et depuis 1948 donc, j'ai vécu au fond comme un mécréant, ayant tout rejeté, et dans la vie voyant que j'étais misérable, j'ai été clochard pendant quatre mois : je couchais dans une cave, je me nourrissais des déchets de marchés, de poubelles... ce que je pouvais. C'était la misère.

samedi 6 février 2010

'' Arrière de moi, Satan ! ''

.

Devant l'Église broyée par la douleur de la persécution nous ne pouvons que nous taire et l'écouter.


Pas de puissance sans souffrance

« Les chrétiens persécutés doivent souvent dire à l’Église occidentale: '' Arrière de moi, Satan ! ''


L'Église occidentale représente Satan parce qu’elle nous soumet à la troisième tentation du Christ : crier victoire sans passer par l’épreuve. ». ( Un prédicateur coréen )

C’était la première fois que l’on m’appelait ''Satan'' !

Pourtant, on ne pourrait faire aucun reproche à l’exégèse soignée de ce prédicateur coréen alors qu’il interpelait avec fougue les deux cents membres de l’église de maison de Dandong, en Chine, tout près de la frontière de la Corée du Nord. Il expliquait :

vendredi 5 février 2010

Combattre, résister et vaincre

Pasteurweb
 
 "La vie est un combat"

C'est une évidence à laquelle nous sommes constamment confrontés. La lutte pour la vie est commune à toutes les créatures sous le soleil. Pour les besoins quotidiens en premier et puis les aléas de la vie.  Les épreuves ne manquent pas : maladies, infirmités, souffrances physiques et morales, conflits familiaux, sociaux ou professionnels, etc.  La liste est longue et chacun peut y ajouter ses propres luttes.

Dans cet article, je voudrais  mettre l'accent sur  la façon dont ceux qui croient en Dieu et en Christ considèrent les difficultés de la vie et y font face, car dans l'adversité, nous qui croyons, nous n'aurons pas le même comportement que les incroyants. Certains se découragent tandis que d'autres se servent des épreuves comme d'un tremplin qui les propulse en avant. Pour ceux qui croient en Dieu, elles sont une opportunité pour notre foi.

lundi 1 février 2010

Argumentaires vidéos contre les fausses doctrines qui séduisent actuellement

.



Le site chrétien "ilrevientbientot" remet à nouveau en ligne toute une série de vidéos qui dénoncent les fausses doctrines séduisant actuellement le peuple de Dieu.

Après les pressions exercées sur les sites de diffusions de vidéos par les tenants de "l'évangile de la prospérité" et qui avaient réussis à en faire interdire la diffusion, un rappel des lois américaines sur le droit de citation a permis de les rendre à nouveau consultables. Vous pouvez maintenant les retrouver ici :

http://video.yahoo.com/mypage/video/7461644