dimanche 13 septembre 2009

TEMOINS (grec : MARTYROS)


Martyros est un mot grec qui signifie simplement "témoin". Lorsque le Christ annonce à ceux qui croient en Lui qu'ils deviendront des témoins (Actes 1 : 8.), il est simplement question de témoigner de l'amour de Dieu qui a été révélé en Jésus-Christ. 

Mais l'histoire a démontré que ce témoignage a rencontré une très forte opposition et ceux qui témoignaient de cet amour divin étaient tellement persécutés qui ce mot a pris le sens de souffrir et de mourir à cause du témoignage rendu. 

Tertullien qui avait connu les persécution des premiers siècles et qui avait vu dans le même temps la croissance de la foi chrétienne, a dit cette phrase restée célèbre : le sang des témoins (martyros) est la semence de l’Église.  

Ce chant nous rappelle au travers de citations des paroles du Sauveur cette réalité incontournable que le témoignage chrétien a un prix d'une grande valeur devant Dieu, qui trouve son sens et sa puissance en se confrontant à l'opposition terrible à laquelle il se heurte. 


Ref)
Tu seras mon témoin, tu seras persécuté
On dira du mal de toi dans toute la cité.
On te calomniera, on se saisira de toi,
Mais tu seras dans la joie, car je l’ai vécu avant toi.

1)
Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités du monde,
Sur les terres, au-delà des mers, dans les forets profondes.
Vous proclamerez votre foi où Dieu vous conduira,
Cet amour fou de Dieu manifesté à la croix.
(ref)
2)
Vous aimerez vos ennemis, vous leur pardonnerez,
Afin que brille jusqu’à eux le Crucifié.
S’ils ont faim, donnez-leur donc à boire et à manger,
Pour qu’à travers-vous ils connaissent le Ressuscité.
(ref)

3)
Si le grain de blé ne meurt pas, il ne pourra, au jour
De la récolte, porter du fruit qui soit moissonné.
Et vous de même, c’est en portant votre croix chaque jour,
Que vous porterez du bon fruit pour l’éternité.

Ref 2)
Tu seras mon témoin, tu seras persécuté.
On te calomniera, on se saisira de toi,
Tu seras jugé, peut-être même exécuté.
Mais sois dans la joie, car je suis ressuscité avant toi ! (bis)


JLB

1 commentaire:

  1. Je repense à ton article "tendre l'autre joue" tout en lisant ces lignes, car c'est alors que j'ai compris que le Seigneur nous permettra de Lui obéïr, quand nous-mêmes nous n'en serions pas capables... Je repense aussi au martyre d'Etienne qui voyait le Seigneur à la droite du Père dans le ciel, pendant qu'on le lapidait... Qu'à ce moment crucial, nous ne faiblissions pas ! En Le voyant comme Etienne, ou en ressentant son immense amour comme toi devant ton client qui voulait te frapper, alors nous pourrons aller jusqu'au bout, par amour pour Lui !
    Clochette

    RépondreSupprimer