dimanche 30 août 2009

Sortir de Babylone, oui, mais pour aller où ?

-->

Depuis quelques années, nous entendons sur différents médias chrétiens l'appel biblique à « sortir de Babylone ». Mais il y a différentes questions qu'il devient urgent de se poser avant d'obéir à cet ordre divin :


Quelle est cette Babylone dont il faut sortir ?


- Dans quelle direction faut-il s'en aller ?


- Qui en connait vraiment le chemin ?

Sans réponse claire à ces trois questions, il sera impossible d'obéir correctement.


1° question : qu'est-ce que Babylone ?


Pour en avoir une description correcte, il est nécessaire de nous tourner ensemble vers ce que les Écritures Inspirées nous en disent.

samedi 29 août 2009

LE PSAUME DE L’EXCLU






1)
Mon Dieu c’est vers toi que je crie,
Seigneur je t’en prie, écoutes-moi !
Pourquoi faut-il donc que je sois banni,
Chassé par des frères en la foi?

2)
Pourtant je le sais, tu l’as dit :
Tu ne m’abandonneras pas.
Tes yeux sont posés sur tous tes amis,
Et tu les relèveras !

jeudi 27 août 2009

Que faut-il faire pour être sauvé ?

--> -->


Cette question fondamentale a été posée tout au long de l'histoire de l'Église, et la Bible nous donne tous les élément utiles pour y répondre avec assurance. Nous allons donc parcourir ensemble les Écrits Inspirés pour que chacun puisse avoir une réponse claire qui l'amène à des actes vrais, qui déboucheront sur de convictions bien posées..
Pour commencer, il est important de préciser que la question du salut de notre âme n'arrive pas de façon anodine dans le détour d'une conversation, mais elle est le fruit d'un processus spirituel plus ou moins long qui a provoqué tout un travail intérieur, qui a abouti à la prise de conscience de l'état de perdition dans lequel se trouve l'homme qui ne vit pas dans la volonté de Dieu.
La prise de conscience que nous sommes perdu et que nous avons besoin d'être sauvés est une Oeuvre Divine. C'est l'Esprit de Dieu qui donne cette conviction, selon qu'il est écrit :
« Et quand il sera venu, il (le « Consolateur », le Saint Esprit) convaincra le monde de péché, de justice, et de jugement » (Jean 16. 8.)
Et si l'Esprit de Dieu a fait ce travail, c'est afin de préparer les coeurs à recevoir la réponse que donne l'Évangile :
« Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. » (Actes 16. 31.)
« Repentez–vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus–Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint–Esprit... » (Actes 2. 38.)
Car L'Écriture Sainte nous donne cette assurance :
« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » (Marc 16. 16.)
Remarquons bien la chronologie : croire d'abord et être baptisé ensuite.

mardi 25 août 2009

Vis la Vie nouvelle !



Si tu es en Christ, tu es une nouvelle créature (tu fais donc partie de la Nouvelle Création). L'ancien est passé : tout a été fait (par Christ) Nouveau. (d'après II Cor 5:17)


La Loi dit... l'Évangile dit...

dimanche 23 août 2009

Editorial. Votre « Réveil », vous le voulez comment ?




Nous vivons une époque formidable, où beaucoup de choses peuvent se moduler à la demande. Depuis la cuisson des steaks (bleus, saignants, bien cuits…) jusqu’à la couleur de la voiture et le nombre de ses accessoires additionnels. En passant par les agences matrimoniales où l’on peut aussi décrire précisément les caractéristiques indispensables à celui (ou celle) qui devra prendre place à côté de nous. Alors, il est presque naturel qu’en matière spirituelle on adopte inconsciemment cette (triste) mentalité ambiante…

Actuellement sur le net, on « passe commande » du type de « réveil » qui nous intéresserait. Après réflexions et une étude approfondie de l’Ecriture, chacun pense avoir les éléments suffisants pour demander avec exactitude un réveil bien précis.

samedi 22 août 2009

LIBRE ET EN MARCHE






Réf.)
Il m’a libéré, pardonné et effacé
Toutes mes culpabilités.
Il m’a ouvert un chemin étroit, tout tracé,
Où je ne peux pas m’égarer.



1)
Je veux marcher sans m’inquiéter
Sur ce chemin bien balisé.
Suivant la voix du Bon Berger :
Il saura bien me protéger.

vendredi 21 août 2009

La conviction de péché.

La conviction de péché -->
par Oswald J. Smith.

Le trait caractéristique de tous les grands réveils du passé, c'est la CONVICTION DE PÉCHÉ. Et c'est précisément cette profonde et authentique conviction qui manque si lamentablement aujourd'hui !

Combien décevantes sont la plupart des méthodes employées de nos jours dans l'évangélisation !
Comme elles sont superficielles et manquent de réalité, de substance spirituelle, en comparaison de l'oeuvre pure et véritable du Saint-Esprit ! Cette façon de presser les gens, de les supplier, de chercher à les persuader de faire le pas décisif en se levant ou en s'avançant vers l'estrade, etc., ces démonstrations spectaculaires des campagnes d'évangélisation modernes peuvent être entièrement charnelles.

Non pas, certes, que plaider avec les pécheurs pour les amener à la repentance soit contraire à la Parole. A Dieu ne plaise ! Mais, si la conviction de l'Esprit est absente, tout cela sera absolument vain et stérile.

jeudi 20 août 2009

Vivre avec Dieu (le vrai)

Vivre avec Dieu (le vrai)
Jean-Luc Burnod interviewé par Philippe Malidor de « Radio Réveil et Paroles de Vie » (1987)



Barman et chrétien.

Philippe Malidor: Jean-Luc, tu tiens un petit café, et celui-ci est original: j'y ai vu quelques posters avec des versets bibliques.

Jean-Luc Burnod : Oh! Il doit y avoir d'autres cafés décorés de la même façon! Mais c'est vrai que depuis quelques années je suis chrétien. Ou plutôt, j'ai compris ce que signifie être chrétien; auparavant, je pensais l'être, mais depuis ce changement-là, je cherche à faire connaître Celui qui m'a sauvé, Celui qui dirige ma vie maintenant; c'est pour cette raison que j'ai des posters bibliques dans mon bar.

- Quelque chose me laisse à penser que ton histoire ne doit pas être très ordinaire. Déjà, le café et le fait d'être chrétien, ça ne va pas ensemble, aux dires des gens...

- C'est vrai, et nous avons affronté ce problème, ma femme et moi: car nous étions patrons de bistrot lorsque nous nous sommes convertis.

mercredi 19 août 2009

MOI JE SAIS...

MOI, JE SAIS

Ref) Moi je sais que Jésus m’aime,
Il a donné sa vie pour moi.
Et là-haut, dans le ciel même,
Il intercède pour moi.

1) Un jour son sang a coulé,
Là-haut sur le mont Golgotha.
Il était frappé pour mes péchés.
Et ça, Je ne l’oublierai pas!

mardi 18 août 2009

Les chutes et les échecs.

d’Hannah W. Smith



Le titre même de ce chapitre en effraiera peut-être certains. « Des échecs! diront-ils. Nous pensions qu'il n'y avait jamais d'échecs dans la vie de la foi. » A ceci je répondrai qu'il ne devrait pas y en avoir, que cela n'est pas nécessaire. Mais, en réalité, il y en a parfois. Or, nous devons parler des faits, non des théories. Aucun professeur sérieux de la vie intérieure ne dira jamais qu'il est impossible de pécher, mais il insistera sur le fait que le péché cesse cependant d'être une nécessité et que la possibilité d'une victoire continuelle nous est maintenant offerte.

dimanche 16 août 2009

LE LIEU DE LA RÉCONCILIATION

.



Ref) Il n’y a qu’un seul endroit sur terre
Où la justice a pu rencontrer l’amour,
Pour s’unir, ô profond mystère :
C’est la croix où mourut mon Sauveur.


1) C’est là que les puissances des méchants se sont liguées
Pour frapper Celui qui est la Vérité.
Il avait décidé d’endosser tous nos péchés
Par amour, afin de nous sauver. Ref)

samedi 15 août 2009

La dynamique de l’Ekklésia.

Chemaeya a écrit : -->Chemaeya a écrit : -->

Dans l'Écriture, le mot « église » ne signifie JAMAIS un bâtiment en dur ! Mais toujours un mouvement qui sort pour se rassembler. Il vient du mot grec « EKKLESIA » qui signifie « appelé (ou rassemblé) en dehors ». Donc, s’il s’agit d’un bâtiment, il faudrait en sortir… pour être réellement l’ « église ».

Étymologiquement, « aller à l’église » voudrait donc dire : « se rassembler en dehors » du bâtiment !

Mais sortons de l’étude des mots, pour en examiner la dynamique.

vendredi 14 août 2009

LE PAYS OU LES LARMES SECHERONT




Je sais qu’un jour, nous vivrons dans la paix,
Dans un monde qui est en gestation.
Où tout ce qu’on entendra ne pourra qu’être vrai,
Au pays où les larmes sècheront.


Là, plus de cris, ni de mauvaises nouvelles,
Plus de malheur qui fait toucher le fond.
Car alors,Dieu fera toutes choses nouvelles,
Au pays où les larmes sècheront.

mercredi 12 août 2009

Éditorial : Débats ou disputes ?

.

Depuis quelques mois, c'est un véritable mouvement de pression qui est lancé en faveur de la pratique rituelle du sabbat juif.

Démarré sur le blog de Michelle d'Astier, le débat s'est assez vite retrouvé paralysé à cause de réactions excessives – aussi bien de la webmaster que de certains opposants à ses idées- et s'est mis à déborder (dans tous les sens du terme) sur d'autre blogs qui ont, pour certains d'entre eux, manifestés une opposition parfois aussi outrancière que l'était l'impulsion initiale... Des deux côtés, propos injurieux et attaques sur les personnes se sont succédées, donnant sur le web un spectacle déplorable des relations « fraternelles » dans la mosaïque évangélique.

Un premier constat que j'en tire, c'est que beaucoup d'évangéliques issus du système catholique ont gardé -sans en avoir encore pris conscience- les habitudes babyloniennes de domination, de manipulation et d'abus de pouvoir qui ont formatés leurs schémas relationnels et religieux depuis leur enfance.

CONFIANCE




Loué sois-tu Dieu notre Père
Toi le Seigneur, le Roi des rois.
Le Créateur de tout l’univers,
En qui je mets toute ma foi.
C’est de Toi que viennent l’esprit et la matière.
Tout a son origine en Toi.


Mon Dieu, je voudrais t’exprimer,
La joie d’un cœur reconnaissant,
Pour la façon dont tu m’as aimé
Quant j’étais désobéissant :
Jésus a porté sur la croix tous mes péchés,
Pour me racheter par son sang.

Il n'est pas nécessaire que tu meures dans le désert





Il y a quelque temps, j’ai commencé à réfléchir à la rédaction d’un livre intitulé « La souffrance des saints de Dieu »

Je voulais encourager les chrétiens en ce qui concerne la fidélité de Dieu envers son peuple au milieu de leurs épreuves. Depuis lors, plusieurs lecteurs m’ont écrit, rendant témoignage de la fidélité et de la grâce de Dieu dans leurs périodes de souffrance. Une femme m’a écrit ce qui suit :

« Il y a 12 ans, mon mari et moi avons pris notre retraite et par la suite Dieu nous a envoyés parmi les nations en tant que missionnaires évangélistes. Nous avons voyagé dans plus de 30 pays différents, très souvent dans des circonstances très difficiles, mais le Seigneur nous a gardés en parfaite santé, nous accordant une force surnaturelle.

Puis l’an dernier, courant mars, je fus attaquée par un virus inconnu et virulent.

lundi 10 août 2009

Conquérir nos vies.


Par Jean-Pierre Besse


La vie par l'Esprit est devenu un sujet souvent traité dans les milieux chrétiens. Tant mieux!
Mais où règne encore pas mal de confusion, c'est dans la compréhension de son action en nous-mêmes. Dans certains passages bibliques, les traducteurs hésitent entre Esprit avec « E » (celui de Dieu) et esprit avec « e » (celui de l'homme): quel rapport entre les deux? Et l'âme? Quelle différence? Et le cœur? Comment le Seigneur opère-t-il dans ces domaines? L'œuvre de Dieu en nous-mêmes est-elle totale ou partielle? C'est à ces questions que cherche à répondre l'article de J-P. Besse.

CLAIR-OBSCUR

.
Il y a des jours où tout parait sombre,
Où tout semble noir à l’horizon.
De longs moments à marcher dans l’ombre,
Sans soleil pour chauffer de ses rayons.

Mais dans ces moments sans évidences
Où rien n’est solide, ni consistant.
J’ai un appui et une espérance :
Que Jésus voit tout et qu’il est puissant.

samedi 8 août 2009

IL Y A BIENTOT 2000 ANS...

IL Y A BIENTOT 2000 ANS
.

Il y a bientôt 2000 ans
Un homme est mort sur une croix.
Il est mort pour sauver les gens,
Mais, peut-être ne le sais-tu pas ?

Il est venu libérer
Ceux qui étaient sous l’emprise du Diable
Il peut aussi te délivrer
Il n’y a que lui qui en soit capable.

mardi 4 août 2009

Partager la Vérité.


.

 La Vérité que nous révèle les Saintes Écritures est l'expression même de Dieu.

  Elle est « la Parole venue habiter parmis nous », incarnation parfaite de la Divinité.

Ceux qui l'ont rencontrée ont témoigné qu'Elle est « pleine de miséricorde et d'authenticité » et ils nous ont laissé des Écrits pour que nous puissions aussi La rencontrer et recevoir la Vie qui est en Elle.

 La Bible nous apprend que l'Homme a été créé par Dieu pour un but merveilleux : AIMER.

 Deux phrases de L'Écriture Sainte nous font connaître le projet dans lequel le Créateur nous appelle à devenir acteurs :

 1° - « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. » (Deutéronome. 6. 5 - Marc 12. 30.)

 2) - « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Lévitique 19. 18 – Marc 12. 31.)

 Le Christ Jésus est le seul Homme dans toute l'histoire de l'humanité qui ait accompli parfaitement ce projet de Dieu, car il était animé de la Vie d'En Haut.

lundi 3 août 2009

Samedi : jour du repos et « jour de culte » ?


-->
Questions :
Au cours de siècles, une double question est revenue régulièrement dans l'église, provoquant à chaque fois des troubles et des divisions :

- Quel est le (bon) jour du repos ? 

- Quel est le (bon) « jour de culte ?

Jetons un petit regard sur la façon dont s'est mis en place la confusion, ainsi que les différentes tentatives qui ont été faites pour essayer de revenir à des fondements bibliques : 

En résumé de cette étude historique, nous apprenons qu'au début de l'histoire de l'Église il y avait deux jours distincts :

Le jour du sabbat, qui était le dernier jour de la semaine et était un jour chaumé chez les juifs : Le samedi, septième jour de la semaine.

- Le jour de la résurrection, qui succédait au sabbat et qui était donc le premier jour de la semaine suivante : le dimanche actuel.